Le rôle des femmes dans la filière des produits de la mer
18 mai.2015
Femmes  

Un travailleur de la filière aquatique sur deux est une femme : c’est ce que rapporte la dernière étude publiée  par le département GLOBEFISH de la FAO (l’Organisation de l’Agriculture et de l’Alimentation des Nations Unies) « The role of women in the seafood industry ». Nous avons réalisée cette étude après 6 mois de recherches menées fin 2014 et début 2015. 

Que savons-nous de la situation des femmes dans les secteurs de la pêche, de l’aquaculture et des activités connexes? Moins que celle de bon nombre de populations de poissons ! Les détails des données désagrégées par sexe, qui préciseraient le nombre, les qualifications, les positions respectives des hommes et des femmes dans les différents segments de cette industrie (qui comprend la pêche, l’aquaculture, la transformation, le négoce et autres activités connexes) sont dans de nombreux pays encore bien minces. Cette étude de GLOBEFISH-FAO basée sur les résultats de dizaines d’études sociologiques met en évidence l’importance des femmes dans l’industrie (tous segments confondus) et les difficultés qu’elles rencontrent pour y prendre part pleinement. Cette étude a l’ambition d’ouvrir les yeux des décideurs privés et des administrateurs publics sur la place des femmes dans la filière : une situation qui pourrait être grandement améliorée pour le bénéfice de tous.